9 mai 2021
Adoucisseur d’eau comment fonctionne-t-il

Adoucisseur d’eau : comment fonctionne-t-il ?

Les problèmes de calcaire sont monnaie courante lorsqu’on utilise l’eau du robinet dans son quotidien. Eau de mauvais goût, dépôts blanchâtres sur les résistances, marques au niveau des robinets, obstructions dans les canalisations, etc., il faut avouer qu’ils sont vraiment désagréables. Heureusement, il existe certaines solutions pour les résoudre. Le fait d’investir dans un adoucisseur en fait partie. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif permettant d’adoucir l’eau. Pour ceux qui ignorent encore son principe de fonctionnement, celui-ci est détaillé dans le présent article.

Quels sont les composants de ce type de dispositif ?

Avant de voir le principe de fonctionnement d’un adoucisseur d’eau, il se révèle essentiel de connaître ses divers composants. Ici, on va prendre l’exemple d’un modèle avec sel. Ainsi, le dispositif se compose d’un bac à sel, bien entendu, mais aussi d’un bac de résine. L’eau calcaire va donc se transformer en eau adoucie quand elle se met au contact de la résine échangeuse d’ions. Pour faire simple, cet appareil fonctionne de ce fait sur le principe de captation des ions magnésium (Mg2+) et des ions calcium (Ca2+). À noter que ceux-ci sont les responsables de la présence du tartre dans les différentes installations. L’eau est débarrassée de ces ions lorsqu’elle passe par le bac de résine. En fait, ils sont remplacés par des ions sodium (Na+). Il est d’ailleurs à souligner que l’adoucisseur est placé au point d’arrivée d’eau de la maison.

Les deux modes de fonctionnement de cet appareil

Il est à savoir que pour adoucir l’eau, l’adoucisseur d’eau avec sel fonctionne sur deux modes. Il y a donc le mode service et le mode régénération. Durant la première phase, le dispositif produit de l’eau adoucie. Ses résines commencent toutefois à être saturées en magnésium et en calcium au fur et à mesure qu’il adoucit de l’eau. Une fois qu’elles arrivent à saturation, l’appareil passe en mode régénération. On dit alors qu’il se régénère. Pendant cette deuxième phase, il y a aspiration de la saumure qui se trouve dans le bac à sel. Pour que le mélange d’eau salée soit lavé et rincé, il passe à travers le lit de résine. À noter que la phase de régénération peut durer 1 à 2 heures selon le modèle d’adoucisseur choisi.

Qu’en est-il du réglage d’un tel dispositif ?

L’adoucisseur d’eau est généralement réglé en fonction du taux de calcaire dans l’eau et du volume d’eau à traiter. Il est préférable de confier l’opération à un technicien spécialisé dans le domaine pour éviter les éventuelles mauvaises surprises. Il est d’ailleurs à souligner que le dispositif doit être entretenu au moins une fois par an. Le technicien en question effectue ainsi une visite préventive afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’adoucisseur. En cas d’anomalie, il n’hésitera pas à procéder à une réparation ou à un remplacement des composants du matériel. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de n’opter que pour un appareil bénéficiant d’une attestation de conformité sanitaire. Celle-ci doit bien sûr être délivrée par un laboratoire habilité par le Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *