28 novembre 2020
vtc paris

Taxi ou VTC : lequel choisir ?

C’est une question que se posent de nombreux chauffeurs qui aspirent à gagner confortablement leur vie en transportant des passagers d’un point A à un point B. En vérité, il y a une nette différence entre le travail de chauffeur de taxi à part entière et celui de chauffeur VTC.

Afin de vous mettre dans le bain et de démystifier les mythes du secteur, nous allons vous expliquer les différences de manière à ce que vous puissiez prendre une décision éclairée sur votre future carrière de chauffeur.

Quelle est la différence entre un chauffeur de taxi et un chauffeur de VTC ?

Les taxis sont présents dans les rues du monde entier depuis le début du XIXe siècle. En revanche, le concept de VTC n’existe que depuis 2010. La principale différence entre les taxis et les VTC est que les taxis doivent être hélés depuis une station de taxis ou réservés longtemps à l’avance.

En France, un chauffeur de taxis comme celui d’un VTC doit avoir passé un examen dans un centre de formation VTC à Lyon. Si les deux chauffeurs ont tous les deux les mêmes capacités professionnelles, leurs manières d’exercer diffèrent un peu. En effet, un VTC n’est légalement autorisé à prendre que des passagers ayant réservé à l’avance, tandis que le taxi ne prend que des passagers au bord de la route et ne peuvent généralement pas faire de réservations à l’avance.

L’avènement du VTC

Uber est sans doute la société qui a vulgarisé le concept de VTC. Cette application de covoiturage est née dans la Silicon Valley de San Francisco. Citant l’accessibilité et la commodité pour les passagers, Uber s’est depuis répandu dans plus de 600 grandes villes du monde entier. L’expression « appeler un Uber » est aujourd’hui aussi courante que « appeler un taxi ». Au début, Uber a cherché à inciter les chauffeurs privés à utiliser l’application en s’engageant à ne prélever qu’un faible pourcentage des revenus de leurs chauffeurs. Elle a également fortement subventionné les nouveaux passagers, offrant des tarifs réduits pour accroître son intérêt dans le monde entier.

Les avantages d’être un conducteur VTC

Prendre des passagers à proximité

Les applications VTC étant équipées de géolocalisation, lorsqu’un passager lancer une demande à proximité, vous êtes aussitôt averti. Cela permet de réduire au maximum les temps d’attente pour les passagers. En fin de compte, pour les conducteurs de VTC, cela signifie une journée de travail plus pratique.

Un système pratique et sans espèces

Un chauffeur fraîchement sorti du centre de formation VTC à Lyon n’a pas à se soucier de la manipulation de l’argent liquide et de la monnaie. Les utilisateurs d’application paient leurs trajets via l’application elle-même. Ce système numérique sans espèces est utile aux conducteurs, car il leur permet d’encaisser leurs gains plusieurs fois par jour s’ils le souhaitent.

Des horaires de travail flexibles à votre convenance

Si vous envisagez de gagner un revenu supplémentaire, être chauffeur de VTC pourrait vous convenir parfaitement. Vous pourrez choisir vos destinations et vos horaires de travail en fonction de l’équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée, en fonction de votre emploi principal et de votre famille. Toutefois, avant de pouvoir exercer ce métier, n’oubliez pas que vous devez d’abord vous inscrire dans un centre de formation VTC à Lyon.

One thought on “Taxi ou VTC : lequel choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *