3 juillet 2020
Les missions d'un avocat d'affaires

Un avocat d’affaires, quelle plus-value peut-il apporter ?

Un avocat d’affaires intervient notamment au sein des sociétés en tant que conseiller. Ses missions tournent, généralement, autour du droit financier, immobilier, social ou propriété intellectuelle. Ce professionnel du droit des affaires peut aussi aider dans le droit du travail, de préconiser les dispositions adéquates face à des circonstances litigieuses et peut gérer les désaccords entre les dirigeants et les travailleurs. Au niveau de la fiscalité, un avocat d’affaires, dont l’Avocat Evry, peut apporter son expertise à l’entreprise pour prévoir les conséquences fiscales d’une opération financière.

Quelles sont les fonctions ainsi que les activités d’un avocat d’affaires ?

Un avocat d’affaires dispose de trois principales fonctions dont l’information et le conseil, en premier lieu, la fonction de rédaction et de transaction, en second lieu et la fonction de représentation en dernier lieu.

Dans sa fonction d’information et de conseil, un avocat d’affaires se doit de renseigner le client sur l’état de la réglementation applicable à sa situation. Il doit également expliquer à ce dernier les possibilités d’issues de son projet en lui donnant la forme juridique la plus adéquate et en procédant aux formalités nécessaires pour rendre le projet effectif et légal. En tant que conseiller, l’avocat d’affaires permet de prévenir une situation conflictuelle ou de trouver la solution la plus convenable pour éviter un procès.

Particulièrement pour les entreprises, recourir à un avocat spécialiste du droit des affaires, comme le cabinet d’avocat evry, est judicieux pour s’informer et se faire conseiller surle choix de la forme juridique, la rédaction des statuts, les alternatives en cas de restructuration ou de fusion, la vente de parts et actions sociales et les possibilités d’augmentation ou de réduction du capital social ainsi que sur les diverses réglementations applicables en matière de droit du travail.

Concernant la fonction rédaction et transaction, un avocat d’affaires est en charge de la rédaction des divers contrats et conventions pour son client. Il intervient également, si besoin, pour rédiger des actes juridiques relatifs à la vie civile, économique et sociale d’une entreprise.
L’avocat d’affaires a aussi la compétence de décider, pour son client, des concessions réciproques ou d’accepter un compromis qui permettra de mettre fin définitivement à litige et ainsi veiller à l’exécution des obligations contractuelles fixées.

En tant que représentant légal, un avocat d’affaires, tel avocat evry,peut agir de plein droit au nom du client quelles que soient les circonstances et aussi bien sur le territoire national qu’à l’étranger. À titre d’exemple, en cas de difficulté financière, il est apte à entamer des négociations auprès des créanciers de son client. Il a aussi l’habilité de recouvrir au nom de ce dernier des créances impayées.

Pourquoi faire appel à un avocat d’affaires ?

Un dirigeant, digne de ce nom, n’a pas droit à l’erreur au risque des conséquences désastreuses pour son entreprise. Déléguer certaines tâches aux avocat evry ne constitue pas une faiblesse, mais une assurance de faire les choses convenablement. D’où l’importance de faire appel à spécialiste pour accompagner l’entreprise tout au long de son existence, qui peut aussi lui offrir une possibilité d’ouverture à l’international.

Il n’est plus à expliquer que le monde des affaires est un monde impitoyable. Une entreprise peut, malgré elle, se trouver dans une procédure judiciaire. Travailler en étroite collaboration avec un professionnel du droit, spécialiste des affaires, s’avère indispensable dans une entreprise pour défendre ses intérêts. Les avocats d’affaires sont généralement multidisciplinaires et dominent la gestion des contentieux. En outre, ils ont l’art de conduire une négociation gagnant-gagnant en se basant sur des principes légaux et jurisprudentiels, tout en gardant comme objectif la défense des intérêts de son client.

Porteur de projet ou chef d’entreprise en quête de nouveaux investisseurs, le plus important est de s’entourer des bonnes personnes. Parmi ces personnes sont les avocats d’affaires qui ont un rôle déterminant notamment sur les opérations juridiques. En tant que technicien du droit des affaires, ils sont en mesure de suggérer des démarches juridiques sur la vie de l’entreprise, tout gardant une vision globale du droit des affaires sur celle-ci. Ils sont aussi indispensables lors de la conclusion de divers contrats commerciaux, de partenariats, de prestations de service, de distribution, de cession de droits d’auteur. En effet, ils sont une garantie de sécurité pour l’entreprise et les investisseurs.

 

Quand faire appel à un avocat d’affaires ?

La vie d’entreprise est loin d’être un long fleuve tranquille, il est donc judicieux d’avoir à ses côtés un avocat des affaires, tel l’avocat evry, dès même le projet de création de son entreprise. En effet, le climat de confiance doit régner et être le plus solide possible entre le dirigeant et l’avocat. En effet, il est ce qu’on pourrait dire le partenaire du chef d’entreprise. Le but est d’anticiper et de prévenir les éventuels litiges et, si jamais, de limiter les préjudices s’il faut aller devant les tribunaux.

Durant la phase de projet de création de l’entreprise, l’avocat des affaires intervient en tant que consultant pour le porteur de projet. Il recommandera sur la forme juridique appropriée, sur les régimes fiscaux et sociaux adaptés. Il se chargera également de la rédaction des statuts juridiques de l’entreprise ainsi que des pactes d’associés, tout en prévoyant les différentes clauses qui doivent y figurer.

Une fois l’entreprise mise en place, l’avocat des affaires est indispensable sur la rédaction des différents contrats commerciaux, de travail, de bail, etc… L’avocat d’affaires saura aussi trouver la solution idéale pour éviter des dommages et intérêts en cas de manquement des obligations. Il évaluera les chances de succès si l’entreprise fait face à un litige et si nécessaire pourrait mener l’affaire devant la justice.

Si l’entreprise doit faire face à une cessation d’activité ou une liquidation judiciaire, l’avocat d’affaires est le mieux placé pour protéger les intérêts des associés. Il assurera également la sécurisation des transactions en cas de décision de vente de part sociale. En d’autres termes, il est le co-équipier incontournable du dirigeant au sujet de la gestion administrative et juridique de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *