30 septembre 2020
K-pop

K-pop et l’évolution de la communication digitale

Le phénomène K-pop est devenu viral partout dans le monde. Ce courant musical qui est inventé en Corée du Sud a vu sa popularisation être lancée de manière fulgurante grâce au groupe Seo Taiji & Boys en 1992.

C’est à partir de la plateforme de partage vidéo YouTube et des services de réseaux sociaux que la K-pop a depuis lors étendu son audience en Corée du Sud et ailleurs. La légende continue ainsi de dominer la conversation sur la plateforme comme Twitter. Comme la tendance est toujours très forte, apparemment cela ne se terminera pas pour bientôt malgré l’existence des évènements tragiques successifs qui secouent cette principale actrice dans l’industrie musicale coréenne.

Le monde de la K-pop ne cesse pas de faire son deuil

K-pop

Ce mardi 16 juin 2020 le monde de la K-pop est en deuil. Le site internet entièrement consacré à la culture pop coréenne, Soompi, a annoncé le décès de l’un des membres du groupe TST, Yohan. De son vrai nom Kim Jeong-hwan il figure dans la dernière longue liste de la série noire qui se poursuit dans ce milieu musical. Cette tragédie survient après la disparition dans un intervalle de temps si réduit des chanteuses Sulli (octobre 2019) et Goo Hara (novembre 2019) ainsi que du chanteur et danseur Jonghyun (décembre 2019).

Paradoxalement, dans cette même année 2019 selon les chiffres publiés par la plateforme K-pop la conversation sur Twitter a augmenté de 15% par rapport à l’année 2018. Ce qui atteind un chiffre considérable de 6,1 milliards de Tweets. Rien qu’à partir du 24 octobre 2019 qui est la date du début du vote # 2019MAMA et ce, jusqu’au 4 décembre 2019, jour de l’événement, environ 102 millions de messages sur Twitter ont été générés. Ce qui explique dans ces courriels que malgré la disparition de certains membres de K-pop la communication digitale entre ces derniers et leurs fans continue de s’amplifier comme si de rien n’était.

Le sort des comptes Twitter, Instagram… des membres décédés du K-pop

Une grande interrogation se porte jusqu’ici sur les comptes des membres du K-pop décédés. Faut-il en effet les supprimer ou non ? Le moins que l’on puisse dire c’est que ces comptes continuent encore à être alimentés par des nombreux fans nostalgiques. Dans ce cas, on se demande sur ce qui va assurer la gestion de chacun de ces comptes et le volet juridique qui tourne autour.

Une autre hypothèse préconise la prise en main de ces comptes par le gouvernement sud-coréen. Mais, quoiqu’il en soit aucune idée de la suppression n’est jusqu’ici envisagée et le sort desdits comptes reste pour le moment en suspens. Sans nul doute la prochaine décision sur ce sujet sera une révolution dans le monde digitale.

Aujourd’hui, en tant que genre musical en Corée, la K-pop est devenue la musique du monde après 25 ans d’émergence. Qu’ils soient encore présents ou déjà disparus les membres du K-pop font encore parler d’eux dans le domaine de la publicité. KCON 2019 par exemple, ont généré 28 millions de vues vidéo liées à cet événement ainsi que 40 millions de Tweets. Et la légende ne fait que continuer !

Makrem

Je suis rédacteur web.

View all posts by Makrem →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *