30 septembre 2020
un service de renseignement telephonique

L’évolution du marché du renseignement téléphonique

Il y a maintenant plus de dix ans, le numéro qu’il fallait appeler pour tout renseignement téléphonique était le 12. Cependant, ce numéro appartenant à France Télécom a disparu suite à la décision de l’Autorité de Régulation des Télécommunications (aujourd’hui Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes – ARCEP) d’ouvrir le marché à la concurrence.

D’autres numéros de type 118 XYZ ont pris sa place. Les éditeurs de ces numéros doivent être en mesure de répondre à toute recherche d’un numéro fixe ou mobile menée par un abonné résidentiel ou professionnel. Conséquence de cette décision : la multitude de numéros à mémoriser et les tarifs très variables proposés par les acteurs ont désorienté les consommateurs et engendré une baisse significative du nombre d’appels.

Un marché concurrentiel

Toutefois, face à l’évolution de la technologie, le secteur subit une forte diminution de la demande avec le développement de la téléphonie mobile et de l’économie numérique. L’ouverture du marché du renseignement téléphonique n’a pas bénéficié au consommateur. En effet, joindre l’un des numéros 118 coûte plus cher que de passer un appel à l’ancien 12. Du coup, sur un marché devenu très concurrentiel, certains d’entre eux ont rapidement disparu.

Alors qu’en 2004, 214 millions d’appels ont été passés vers les renseignements téléphoniques, 10 ans plus tard, seuls 28 millions d’appels ont été enregistrés. En effet, joindre l’un des numéros 118 coûte plus cher que de passer un appel à l’ancien 12. Les revenus générés par les fournisseurs de renseignement téléphoniques sont passés en 10 ans de 223 à 120 millions d’euros.

De plus, la multiplication des canaux d’information et des écrans a poussé les opérateurs à ouvrir leurs annuaires gratuitement sur Internet et est également responsable de la contraction de ce marché.

L’utilisation de l’annuaire universel

Tous les services de renseignements accessibles par un numéro commençant par 118 utilisent l’annuaire universel. Avec cet outil à leur disposition, ils sont donc aptes à répondre à toute demande de recherche d’un numéro fixe ou mobile, d’abonné résidentiel ou abonné professionnel inscrit sur les listes d’abonnés des différents opérateurs, et ce, quel que soit l’opérateur. Ainsi, l’appel à un tel service garantit donc au consommateur l’exhaustivité, l’homogénéité et la mise à jour fréquente des bases de données du service de renseignements appelé.

Le fournisseur de renseignement téléphonique du 118 412

C’est un service de renseignement téléphonique composé d’une équipe de conseillers expérimentés et compétents. Disponible 24h/24 et 7j/7, ils vous communiquent le bon numéro à contacter en prenant en compte votre demande et votre position géographique. Grâce au numéro 118 412, vous pourrez obtenir une réponse à toute demande d’un numéro fixe ou mobile d’un professionnel ou d’un particulier inscrit sur les listes d’abonnés. Vous pourrez aussi accéder aux dernières notes et avis des utilisateurs pour vous faire un avis sur une entreprise ou toute autre société. Ce sont les services offert par le 118 412 en plus du service de mise en relation.

Le 118 412 est un numéro surtaxé, mais pour que votre facture ne soit pas trop salée à la fin de l’appel, le temps d’une communication de chaque appel est limité à 7 minutes. En outre, tout comme les autres numéros 118, ce service applique une tarification dite « mixte ». En d’autres termes, ce type de numéro peut combiner un tarif avec une partie fixe ou à l’appel et un tarif avec une partie variable ou  à la minute. Ainsi, une que fois le message gratuit d’information tarifaire est terminé, un « bip » sonore marquera le début de la tarification majorée. L’appel est alors facturé à 2,99€ puis 2,99€ par minute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *