27 septembre 2020
maquillage permanent raté

Maquillage permanent raté : que faire ?

Lorsque vous confiez la mise en beauté de votre visage à de mauvaises mains, le résultat risque d’être vraiment désastreux. Heureusement qu’il existe encore des solutions. Néanmoins, force est de reconnaître qu’il est préférable d’assurer la réussite de la pratique dès le premier essai pour ne pas perdre trop de temps après. D’autant plus que la rectification d’un maquillage permanent raté n’est sans doute pas sans coût.

Les erreurs les plus courantes

S’il s’agissait d’une routine quotidienne, il serait facile de rattraper le coup. Dans le cas d’un maquillage permanent comme sur maud.fr, les donnes changent. Le problème devient plus sérieux à cause de l’effet durable.

Le faux-pas le plus rencontré est le défaut de pigments. Une couleur inappropriée donne effectivement un rendu disgracieux que ce soit sur les lèvres que sur les sourcils. Dans ce cas de figure, vous allez vous retrouver avec une bouche dont la couleur n’a rien à avoir avec votre teint. Elle peut être trop sombre ou au contraire trop fade.

Pire encore, certaines personnes ont parfois deux sourcils de plus suite à de mauvaises pratiques. Tout se joue en fait dans les compétences des esthéticiens. C’est une discipline très difficile à maîtriser. Raison pour laquelle son exercice est soumis à des règles législatives.

Et pour couronner le tout, la clientèle peut aussi rencontrer des problèmes sanitaires outre ces échecs d’ordre esthétique.

Les solutions proposées par les pros

Les prestataires qualifiés apportent des solutions pour corriger une dermopigmentation manquée. La rectification peut être totale ou partielle suivant le cas. Néanmoins, il arrive qu’aucune autre action ne soit plus réalisable.

Le cas échéant, l’on ne peut rien faire d’autre qu’attendre. Puisque le résultat est permanent, le temps d’attente varie de quelques mois à quelques années. C’est pourquoi plus d’un cherchent toujours des issues tant que c’est encore possible.

Dans cette optique, le détatouage fait l’affaire sauf sur les lèvres qui sont assez sensibles par rapport aux autres. Par contre, la suppression de pigments s’avère appropriée dans tous les cas. Elle n’est cependant praticable que par des acteurs qui ont de l’expérience.

En gros, les corrections s’appliquent sur :

  • La forme : pour que le maquillage convienne à la morphologie du visage
  • L’alignement : pour apporter plus de précisions
  • La colorimétrie : pour revoir les nuances de pigments

Comment éviter ces ratages ?

Mieux vaut prévenir que guérir. Cet adage est bien valable dans le cas qui nous concerne. Et pour ce faire, il n’y a pourtant rien de sorcier. En choisissant le praticien avec minutie, vous pouvez vous assurer de bénéficier d’un traitement en adéquation avec vos attentes et les conditions à respecter dans ce domaine.

Il ne faut pas non plus mettre la barre trop haute. Misez toujours pour un résultat naturel. L’effet ne doit jamais être trop vulgaire. Ce qui veut dire que le maquillage est réussi lorsqu’il reste discret tout en étant élégant.

Dernière chose, appréhendez la notion de colorimétrie. De cette manière, vous serez plus à même de faire le pour et le contre pour chaque technique avancée.

One thought on “Maquillage permanent raté : que faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *