28 septembre 2022
collection de vin

Conseils pour bien conserver sa collection de vin

Vous aimez sortir une bonne bouteille de vin lorsque vous recevez des hôtes chez vous. Avoir une cave à vin représente le rêve de tous les amateurs de vins pour laisser vieillir les bouteilles. Cependant, vous n’en possédez pas pour conserver vos trésors. Pourtant, plus le temps de conservation est long, plus les saveurs de votre vin se développent. Comment faire alors pour bien conserver votre précieuse collection de vin ? Découvrez nos conseils.

 

Les bonnes pratiques à connaitre

 

Lors de vos réceptions, des amis ramènent des bouteilles bon marché comme l’exige la coutume. Certes, la conservation confère un meilleur gout à une bouteille. Par contre, cette théorie ne s’applique pas à une bouteille achetée au supermarché du coin. Aussi, avant de songer à conserver vos millésimes, vous devez vous poser plusieurs questions sur la gestion de cave à vin. Il en va de la qualité de votre sélection de vins.

  • Combien de temps comptez-vous conserver les bouteilles chez vous ? ;
  • Quel type de vin prévoyez-vous de conserver ? Des vins blancs ou des vins rouges secs ? ;
  • Comment allez-vous faire pour le présentoir ?

 

La température ambiante : une condition essentielle à une bonne conservation

 

Comme le corps humain, le vin a besoin d’être à la bonne température pour être bien conservé. Chez les professionnels, la température est différente pour la conservation du vin blanc et du vin rouge. En tant que particulier, vous n’avez pas les moyens de vous aligner sur ces exigences ? Alors lire cet article sur le vieillissement du vin peut vous aider. La maturation du vin demande une température moyenne se situant entre 11 et 14 °C. Les bouteilles ont besoin d’un taux d’humidité proche de 80 % également. Cette humidité maintient la souplesse du bouchon de liège. Lorsque les caves sont trop sèches, le bouchon se rétracte et laisse pénétrer les bactéries dans votre cépage. Entreposez vos bouteilles dans un endroit bien ventilé. Les emballages en cartons sont à éviter. Par contre, s’ils se trouvent déjà dans une caisse en bois, alors vous pouvez les laisser à l’endroit. Vous devez également éloigner les produits chimiques de votre réserve de vin. C’est le cas par exemple des pots de peinture ou de l’odeur du fromage. Ces éléments polluent la saveur de votre collection.

 

Evitez la lumière du soleil

Un espace exposé aux rayons UV provoque une oxydation des acides aminés. La lumière du soleil risque donc de changer la saveur de votre vin. Vous devez les entreposer dans un endroit sombre éloigné des luminaires fluorescents et de la lumière naturelle.

 

Conserver les bouteilles à l’horizontale

Vous êtes tenté par la position verticale parce qu’elle optimise l’espace. Pourtant, cette position accélère l’assèchement du bouchon de liège. Le contenu est donc exposé à l’oxygène. Il est préférable de maintenir les bouteilles de vin sur le côté.

 

Une conservation optimale loin des vibrations

Si vous habitez en métropole, la conservation devient délicate. En effet, les vibrations occasionnées par le trafic urbain : train, voitures, fatiguent le vin. Ces conditions accélèrent l’oxydation des bouteilles. Les vibrations proviennent aussi d’un appareil électroménager comme votre lave-linge par exemple. Par ailleurs, sachez que le bouchon de liège est un élément perméable qui laisse passer l’air ambiant facilement. C’est pourquoi vous devez conserver vos bouteilles dans un endroit éloigné des mauvaises odeurs.

La conservation des vins rouges

Tous les grands vins ne se conservent pas à la même température, c’est notamment le cas du vin rouge. Ce dernier est plus exigeant en matière de conservation. Vous devez vous adapter aux variations de température que les bouteilles exigent. Le vin d’Alsace par exemple requiert une température de 12 °C. De son côté, le Bordeaux vieillira à la perfection à 18 °C. De son côté, le vin de Bourgogne requiert une température de 14 °C pour se bonifier. Ces températures peuvent encore changer pour les vins de Provence, du Rhône ou encore de Languedoc.

 

Comment faire si vous n’avez pas de cave à vin ?

 

Vous venez de vous installer dans une nouvelle maison, vous désirez aménager une cave à vin personnelle chez vous. Que faire dans cette situation ? Si vous avez déjà trouvé un endroit qui répond à toutes les exigences d’humidité et de température, il ne reste plus qu’à construire la cave pour vos grands crus. Pour ce faire, vous devez engager un professionnel. Ce dernier sait déjà quelle finition convient à ce type de construction, les matériaux à utiliser. Il possède aussi les équipements nécessaires pour effectuer le contrôle après les travaux. Certaines entreprises proposent la construction d’une cave à vin modulaire qui peut vous accompagner lors du prochain déménagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.