30 novembre 2022

Les différentes techniques pour faire tenir un parasol sans pied

Le parasol est un équipement qui permet de se reposer tranquillement à l’abri du soleil. Il est disponible en différents modèles comme le parasol droit, le parasol déporté, le parasol de balcon, etc. Généralement, cet accessoire est équipé d’un système de fixation au sol qui permet de le maintenir en place. Toutefois, certains modèles  peuvent être livrés sans. Ainsi, comment faire tenir un parasol sans pied ?

Comment faire tenir un parasol sans pied ?

 

En général, l’installation d’un parasol est simple, mais elle peut devenir complexe si les équipements sont incomplets. S’il vous manque le pied, voici quelques solutions pour assurer un bon équilibre au parasol.

 

La pointe à gazon à visser

Pour installer votre parasol sans pied, vous pouvez utiliser une pointe à gazon à visser. Il s’agit d’un système de vis sans fin à planter dans du gazon. Elle a une hauteur de 35 cm, ce qui lui permet de s’adapter à tous les diamètres de mât. Elle permet de fixer solidement le parasol pour pouvoir profiter de moments de détente et de plaisir à l’ombre. Cette technique est surtout idéale pour fixer les petits parasols ronds.

 

Un bac en béton

La deuxième solution consiste à fixer le parasol avec un bac en béton. C’est une technique très efficace. La partie inférieure du mât sera fixée dans un bac avec du béton qui va servir de pied. Pour créer un bac solide, mélangez du ciment, du gravier, de l’eau et du sable. Cela assurera la solidité du pied. C’est une technique efficace. En revanche, le parasol risque d’être difficile à manipuler et à déplacer à cause de son poids. Vous pouvez suivre ce lien pour savoir comment faire tenir un parasol sans pied.

 

Les méthodes pour stabiliser un parasol déporté

 

Le parasol déporté est un accessoire très tendance pour décorer un jardin, une terrasse ou un balcon. Comme il est ajustable et orientable, il offre un espace d’ombrage permanent quelle que soit la position du soleil. Pour le maintenir en équilibre, on peut utiliser 3 méthodes :

  • le lestage ;
  • la fixation…

 

Le lestage

Les parasols déportés ne sont pas toujours livrés avec une dalle de lestage. Vous devez donc en acheter une parmi les différents modèles disponibles sur le marché. La dalle est indispensable pour faire tenir votre accessoire d’ombrage. Premièrement, vous pouvez choisir une dalle en plastique à remplir d’eau ou de sable. Elle résiste aux chocs, aux intempéries ainsi qu’à l’usure. De plus, elle coûte moins cher. Il est préférable de choisir le sable pour le remplissage, car il est plus lourd que l’eau. Deuxièmement, vous pouvez opter pour une dalle en béton. Il ne risquera ni de pencher ni de tomber. Cette solution assure une bonne résistance aux vents. Enfin, les pieds en bois sont utilisés pour l’esthétique.

 

La fixation

Cette méthode consiste à fixer définitivement le parasol. Elle garantit une sécurité optimale au parasol déporté. Vous pouvez ancrer le pied au sol avec du béton pour le renforcer ou seulement enterrer les fixations.

 

Comment choisir entre lestage et fixation ?

 

Ces deux moyens sont efficaces, mais le choix dépend de votre situation ainsi que de vos besoins. Si vous êtes locataire, le lestage est préférable, car il vous permettra de retirer facilement votre parasol lorsque vous déménagerez. Cette option est aussi moins onéreuse. En revanche, si vous êtes propriétaire, vous pouvez fixer le pied du parasol au sol sans problème ou enterrer le système de fixation grâce au béton pour vous protéger contre les vents violents. Par ailleurs, si vous souhaitez ranger votre parasol en hiver, optez pour le lestage afin de le garder dans un endroit sec. Vous pourrez même l’emmener en vacances si vous le voulez.

 

L’importance de la dalle

 

La dalle est l’équipement qui permet au parasol de se fixer correctement grâce à un bon ancrage au sol. La base du parasol se décline en différents matériaux afin de s’adapter à vos besoins. En effet, en plus de vous protéger contre les rayons du soleil, les parasols doivent aussi résister aux intempéries, étant donné qu’ils sont installés à l’extérieur toute l’année. Ainsi, on distingue plusieurs sortes de dalles :

  • la dalle en béton : sa solidité et sa durabilité assurent l’équilibre de vos parasols déportés, quel que soit le climat. En revanche, il est difficile de le mobiliser ;
  • la dalle en fonte : la fonte est une matière très lourde et permet de stabiliser le parasol. De plus, son design est incomparable. Elle peut facilement s’harmoniser avec votre salon de jardin et est disponible en plusieurs coloris comme le noir, le vert anis ou le gris anthracite ;
  • la dalle en plastique : elle est très pratique. Il suffit de la remplir pour maintenir l’accessoire en équilibre. Elle convient pour un parasol de plage rond, mais aussi pour les petits espaces. De plus, elle a un bon rapport qualité prix ;
  • le pied sur roulettes : il permet de mobiliser le parasol facilement grâce à ses roulettes. La base peut être en béton ou en fonte. Ce modèle est surtout adapté pour un parasol inclinable carré afin de garantir une meilleure protection solaire.

 

Le choix de l’emplacement d’un parasol déporté

 

Il est conseillé de bien choisir l’endroit où placer son parasol déporté pour valoriser l’espace et pour bénéficier de plus de confort. Il peut être installé dans le jardin, sur le balcon ou sur la terrasse. Son emplacement doit être stratégique pour bien vous protéger du soleil en été. Vous pouvez le disposer dans un lieu de détente (près du salon de jardin, de la piscine ou de l’aire de jeux) pour pouvoir en profiter au maximum.

 

L’installation du parasol décentré

 

Il est facile de fixer un parasol. Vous pouvez le faire vous-même en suivant ces étapes :

  • connectez la base inférieure du mât au sol ;
  • utilisez des clés spécifiques pour le serrage ;
  • disposez la base selon l’emplacement que vous souhaitez ;
  • raccordez le parasol à la base ;
  • tirez le poignet vers le haut après l’avoir relâché et verrouillez –le par la suite ;
  • cliquez sur le parasol et enroulez la poignée.

 

Les avantages d’un parasol déporté

 

Un parasol déporté est réglable et modulable, contrairement à un parasol classique. En général, son pied est en forme de croix. Cet accessoire vous assurera une protection solaire optimale tout au long de la journée sans avoir besoin de le déplacer, car il s’oriente facilement suivant la position du soleil. Il est aussi équipé d’une manivelle permettant de le régler en hauteur et de faciliter son ouverture et fermeture. Enfin, le parasol déporté est très confortable et élégant. Il embellira votre espace extérieur.

 

Comment entretenir un parasol décentré ?

 

Le parasol déporté doit être bien entretenu pour durer des années. En cas de tempête, rangez-le dans le garage, par exemple, pour ne pas le détériorer. Les parasols de qualité résistent aux vents de 50 km / h. Certains modèles possèdent même une cheminée de décompression leur permettant de résister à des rafales modérées. Par ailleurs, il est aussi nécessaire d’entretenir la toile pour qu’elle conserve sa belle couleur. Attention à ne pas l’abîmer. Détachez-la de la structure avant de la laver. Ensuite, nettoyez-la à l’aide d’une brosse à main et d’un savon. Puis, faites-la sécher à l’ombre avant de vaporiser un spray antitache et imperméabilisant dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *